aout 2010 : alors là, ce petit livre n'a jamais été autant d'actualité !

------

eloge_de_loisiveteEssai court, percutant et clair : nous avons choisi un genre de société basée sur la reconnaissance du travail comme une valeur, nous sommes dans l’erreur, quatre heures de travail par jour donneraient du travail à tous… et donc des loisirs.
Mais : « L’idée que les pauvres puissent avoir des loisirs a toujours choqué les riches ».

Ecrit en 1919 puis remis à jour en 1932, ce texte du philosophe anglais Bertrand Russel garde la même puissance d’évidence.

Titre : Eloge de l'oisiveté | Auteur : Bertrand Russell | Editeur : Allia | (zazieweb 21/09/2004)

extrait :

"Il faut bien faire en sorte que les pauvres soient contents de leur sort, ce qui a conduit les riches, durant des millénaires, à prêcher la dignité du travail, tout en prenant bien soin eux-mêmes de manquer à ce noble idéal."