24 août 2010

Fatigues et Limaçons

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> De ces deux pièces, ma préférence va sans hésitation à la première, éponyme, "Fatigues & Limaçons" : délire et tendresse dans ces six tableaux (quoi que le sixième ait légèrement disparu) qui représentent chacun une fête. Des fêtes toutes merveilleuses, foisonnantes de vitalité, d’humour, de poésie et de fraîcheur, mais qui frôlent également la mort. Que l’on ne s’y fie pas : sous le loufoque, Serge Valletti glisse ses valeurs, ses... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 23:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 août 2010

Un hiver en provence

août 2010 : un livre puissant, dérangeant, indispensable pourtant ! Suite à cette lecture, j'ai correspondu plusieurs années avec Isaac Lewendel, puis comme il arrive sans que l'on s'en rende compte, notre correspondance s'est espacée, puis tarie. Je viens d'aller sur son site, et j'ai vu qu'il devait être en France, dans le Vaucluse, au mois d'avril de cette année : nous ne nous sommes jamais rencontrés, et voila une occasion ratée... dommage, dommage... ---- "Not the Germans alone" était le titre américain du livre... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 16:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
24 août 2010

Lourdes, lentes

D’un amour passionné, sensuel et initiateur, André Hardellet, au travers de son narrateur Steve, nous livre des pages magiques, puissantes. L’écriture, imagée ou crue, est magnifique ; l’ensemble est tout à fait surprenant.Regard tendre vers les femmes, la femme, Germaine, la première, celle après qui le narrateur tend, à laquelle il reste fidèle dans son souvenir, dans le temps. Censuré, condamné pour outrage aux bonnes mœurs, défendu par de nombreux intellectuels dont Julien Gracq, ce fut également un procès à l’auteur et à son... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2010

L'accompagnatrice

Il faut un début à tout, et je découvre Nina Berberova avec "L’Accompagnatrice". Immédiatement saisie par son écriture et la psychologie de ses personnages. Une foison de thèmes dans ce court roman, dont la différence sociale pharaonique est le pilier central : sentiment violent d’injustice et rêve de trahison vont alimenter la vie terne de la narratrice Sonetchka qui vit aux côtés de la solaire et très privilégiée Maria Nikolaevna. Titre : L'accompagnatrice | Auteur : Nina Berberova, Lydia Chweitzer | Editeur : Actes... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 août 2010

Le rivage des Syrtes

Rares sont les livres qui laissent une marque aussi profonde et persistante dans la mémoire, quelque chose d’impalpable, une brume qui sort des pages et enserre lentement, pénètre durablement pour ne plus repartir, une beauté d’écriture qui touche le sublime. Certainement l’accès n’en est pas facile et la lecture de "Rivage des Syrtes" demande une sorte d’engagement du lecteur, une attention exclusive, mais la récompense est hors de prix. Titre : Le rivage des Syrtes | Auteur : Julien Gracq | Editeur : Corti | Thème :... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2010

Pierre Bergounioux

“Je voulais savoir puisque, au mépris de ce que j’avais cru jusqu’alors et contre toute attente, cela ce pouvait" Pierre Bergounioux - Carnets de notes 1991-2000 - p415
Posté par lireaujardin à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 août 2010

Le musée du silence

Yoko Ogawa n'en finit pas de vouloir fixer le passé, de chercher à conserver la mémoire. Et elle le fait d'une façon si inattendue, le réel y côtoie l'étrange par de si petites touches, qu'il y a toujours un moment où je me demande si ce que je viens de lire est, malgré tout, plausible.Que cela le soit ou non ne change du reste rien à l'appréciation de ma lecture, bien au contraire j'aime ce genre de doute et m'en réjouis. Il me suffit d'entrer dans les récits de Yoko Ogawa pour être saisie rapidement par une ambiance palpable où le... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 15:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
24 août 2010

Gaston Bachelard - Jean Lescure

« La vie m’accorde le pouvoir heureux de transformer en acte, quasiment à discrétion, un pur possible dont ce pouvoir n’altère pas la pureté. A chaque instant je peux faire savoir, par ce qui advient et qui l’instant d’avant n’était pas, qu’il existe du possible et que ce possible provoque en moi quelque conscience instantanément présente, tandis qu’il me dispose de mille façons à en convoquer l’avènement. Je n’use pas de ce pouvoir pourtant, je n’use pas de ce pouvoir ; tout le plaisir qu’il me donne vient de ce qu’il se tient... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :