koltes"La nuit juste avant les forêts" est un long cri de solitude, une marche désespérée vers l’autre. Un homme la nuit, sous la pluie, aborde un autre homme, plus jeune, passif, qui l’écoute dans un café où ils se réfugient. Il lui dit les "salauds" qui mènent le monde, et ceux qui sont là, partout ; le travail à l’usine qu’il ne veut plus ; la putain morte seule ; cette chambre qu’il cherche pour la nuit…

Monologue puissant qui se lit dans un souffle, course après la vie dans une cruelle lucidité, ce texte, imprégné d’une poésie indéniable, colle à la peau.

Titre : La nuit juste avant les fôrets | Auteur : Bernard-Marie Koltès | Editeur : Minuit | Thème : Littérature française  -  (zazieweb 19/07/2004)