septembre 2010 : un livre auquel je tiens beaucoup puisque ce fut celui qui m'a ouvert (entre-ouvert) l'univers de Jean-Luc Lagarce, et je n'ai eu de cesse de d'approcher encore et encore la sensibilité de cet artiste, de cet homme.

-------

tracesincertainesCe livre est beau et émouvant, et donne une envie folle de se retrouver immobile dans une salle obscure, l’esprit en alerte, à guetter les premiers gestes, les premiers mots, d’un acteur qui va nous emmener, une ou deux heures durant, dans un autre univers.

Je découvre, grâce à cet ouvrage, le personnage et le travail de Jean-Luc Lagarce, metteur en scène, sensible et solitaire, qui a adapté Kafka, Racine, Feydeau, Ionesco ou Beckett, mais aussi Jean-Luc Lagarce écrivain de théâtre, metteur en scène de ses propres pièces.

Une préface de Colette Godard, qui met l’eau à la bouche, donne envie de connaître, d’avoir connu, cet homme (jeune encore) disparu en 1995 pendant les répétitions de sa dernière pièce "Lulu" d’après Frank Wedekind.

Chronologiquement, s’enchaînent les pièces de théâtres réalisées par J. L. Lagarce : une abondance de grandes photos, noir et blanc, des acteurs pendant les représentations (ceux du théâtre de la Roulotte), et les textes qui les accompagnent, écrits par l’auteur, rédigés pour constituer les dossiers de présentation des projets afin de trouver leurs financements.

L’ouvrage par lui-même, issue de la collection "mémoire(s)", mérite de s’y arrêter. Le livre-objet est sobre et beau : un grand format carré, broché-collé, "à l’ancienne", relié dans une couverture noire, recouverte d’un pelliculage mat qui donne un toucher très sensuel, tout en douceur.

Titre : Traces incertaines. Mises en scène de Jean-Luc Lagarce 1981-1995 | Auteur : Jean-Luc Lagarce | Editeur : Solitaires Intempestifs (Editions Les) | Thème : Théâtre  -  (zazieweb 18/03/2003)