hiroshima_mon_amour_couvPlus le temps, ces jours-ci, de partager mes lectures. Trop de travail, cela devrait se calmer un peu en avril ; mais je lis toujours autant et ce n'est que partie remise. Juste un mot sur celui-ci, "Hiroshima mon amour", lu et relu il y a bien longtemps, puis tout récement encore : ce livre est une merveille, comme tous les livres de Duras.

J'aime Duras, j'aime son écriture qui fait mouche, sa puissance déployée avec cette économie de mots bien à elle.

Il n'y a pas eu, dans mon esprit, de rapport avec ce qu'il se passe aujourd'hui au Japon lorsque j'ai sorti ce livre des rangs serrés de la bibliothèque d'une amie (merci Françoise), il y en a pourtant dans les faits et l'histoire, même si elle est différente. Mais au delà de ça, il y a une histoire passionnelle magnifiquement écrite, la violence des sentiments et des hommes, la mémoire et l'oubli.

 ----

Extrait

Elle : Hi-ro-shi-ma. Il faut que je ferme les yeux pour me souvenir... je veux dire me souvenir comment, en France, avant de venir ici, je m'en souvenais, de Hiroshima. C'est toujours la même histoire avec les souvenirs.

Lui : Le monde entier était joyeux. Tu étais joyeuse avec le monde entier. C'était un beau jour d'été à Paris, ce jour-là, j'ai entendu dire, n'est-ce-pas ?

Elle : Il faisait beau, oui.

Lui : Quel âge avais-tu ?

Elle :  Vingt ans. Et toi ?

Lui : Vingt-deux ans.

Elle : Le même âge, quoi ?

Lui : En somme, oui.

Auteur : Marguerite Duras - Titre : Hiroshima mon amour - Editions Gallimard