11-07-10-037C’est un lieu humble et fragile, inhabituel et même exceptionnel.

C’est un phénomène rare.

À la fois poubelle et œuvre d’art, il porte de nombreuses valeurs symboliques.

- Il  amuse. C’est un espace de jeu qui a une valeur ludique.

- Il  est perçu comme de l’art populaire. C’est un espace de création qui a une valeur artistique.

- Il est une œuvre commune. C’est un espace d’expression publique qui a une valeur civique.

- Il reçoit des objets jetables. C’est un espace de recyclage qui a une valeur écologique.

- Il reçoit des dons. C’est un espace de charité qui a une valeur sociale.

- Il reçoit des vœux. C’est un espace d’expression de foi laïque qui a une valeur religieuse.

84007_10_photo4_gEt puis

- Il a une valeur poétique.

- Il a une valeur sentimentale.

Mais ce mur reste un mystère.

On ne sait pas pourquoi des visiteurs l’enrichissent.

On ne sait pas s’il eut un rapport quelconque avec les familles visitant les prisonniers.

Tout l'intérêt du travail à poursuivre sur ce sujet réside dans :

DSCN8634D’une part découvrir son histoire :

- en trouvant de nouveaux témoignages

- en trouvant des documents anciens (1994 à 2003)

un appel est ici lancé en ce sens.

D’autre part envisager le futur :

- en projetant des idées pour la création de nouveaux lieux sociaux inspirés par ce mur : lieux d’entraide, lieux de revalorisation, lieux de communication, etc. suggérés par sa symbolique.

Et pour finir, comme dit Fabrice, un signataire de la pétition : « pour une fois qu’on a de l’affection pour un mur de prison !!! »

DSCN0846_ Un extrait du discours de Michel Benoit qui a emporté l'adhésion unanime des visiteurs, nombreux, au vernissage du 3 novembre.

---

N'hésitez pas à aller voir les blogs qui parlent (très bien) du mur ou le photographient sous toutes ses coutures :

Bien plus que des mots

Avignon-Midiblogs

Encrer le monde

Avignon états et lieux

Avignon in photos

 

Michel Benoit, Emmanuel Ethis, Philippe Rabstejnek, Françoise Dumon, Nathalie DaguetLors du vernissage, de gauche à droite : Michel Benoit, Emmanuel Ethis, Philippe Rabstejnek, Françoise Dumon, Nathalie Daguet.

Exposition "Un mur d'offrandes" - du 3 au 30 novembre 2011 - Université d'Avignon (Bâtiment nord, Rez de chaussée, Couloir ouest) - Entrée libre.