ou pasPrésenté en pré-ouverture du festival de danse contemporaine des Hivernales 2012, un ovni du nom de "[...] ou pas" a bousculé gentiment et positivement le public avignonnais.

Mélange réussi de danse, de théâtre, de musique et d'art contemporain avec projection de vidéos, le spectacle de la jeune Compagnie Androphyne était jubilatoire, fou, et donnait une pêche d'enfer.

Tellement captivant que je n'ai pris que quelques photos en tout début de spectacle (comme ils nous ont bluffé avec ces faux-spectateurs-expérimentaux sur scène !) et en fin pour le salut. Du coup, ça ne ne donne pas l'ampleur et la diversité de ce spectacle. Le reste du temps, je ne l'ai pas vu passé, et suis restée bouche bée !

Un début de bon augure pour cette saison qui débute pleinement le 25 février, et sera intense jusqu'au 3 mars.

IMGP1463+