CitronnadeDes nouvelles bien ficelées, de bonnes chutes, "Citronnade" est un petit recueil dont le sujet principal est l'amour passion de jeunes garçons ou jeunes adultes pour des filles sexy qui semblent sortir d'un rêve.

Le contraste entre le tumulte des coeurs et une sorte de froideur dans l'ennoncé est plutôt saisissant, mais laisse une distance s'installer entre les personnages et le lecteur. Belle écriture, cisellée, pour un des premiers livres de Stéphane Guibourgé, ça donne envie d'aller plus loin à la découverte de cet auteur, de voir ce qu'apportent maintenant, avec la maturité, ses autres livres.

---

Extrait :

La vie menaçait de nous rendre apathiques, et la chaleur ne nous aidait pas. Nous ne cassions même plus , depuis une ou deux années, les bibelots, les vases, les assiettes. Nous avions cessé de déchirer les toiles, de boucher les siphons avec du coton. Le décor, désormais, nous voyait indifférents. Plus rien ne nous intéressait. Sans force déjà, le regard terne, tournant ou retournant dans les couloirs ou les jardins, tels des derviches sans prières. Nous inventions des jeux comme on retourne un sablier. Une enfance exaltante. Nous les laissions faire, nous étouffer lentement. Nous regardions nos oncles et nos tantes s'étioler peu à peu. Ils montraient le chemin avec une certaine dignité et deux doigts de sherry avant chaque repas.

Auteur : Stéphane Guibourgé - titre : Citronnade - Editions Le Dilettante