portraits de femmes en vaucluseQuel plaisir ce livre, quelle richesse ! Au travers des 266 portraits de femmes du Vaucluse, c'est une petite étude sociologique que l'on peut en tirer. De l'Antiquité au XXIeme siècle, ce sont des femmes qui ont marqué le département par leurs actions, qu'elles soient culturelles, sociales, humanistes...

On y trouve des noms connus internationalement (Maria Casarès, Camille Claudel, Elsa Triolet...), régionalement (Nicole Calise-Petracchi, Denise Cornu...) ou de parfaites inconnues dont les parcours sont tout à fait étonnants.

De façon partiale, je choisis quelques portraits comme :

Clémentine de Como (1803-?) : pionnière, elle a écrit à cette époque un livre intitulé "Emancipation de la femme", dont le seul exemplaire rescapé a été retrouvé dans une bibliothèque de Turin. Extrait : "Or l'éducation donnée en général à la femme lui rapetisse l'intelligence... Que la femme s'en rappelle bien : elle doit revendiquer ses prérogatives et défendre sa liberté."

Les "de Kormonica", mère (1898 - 1994) et filles, résistantes de la première heure : Yvonne, la mère, créé en 1940 le réseau d'évasion "Nancy - Poligny - Arbois". Dénoncée, elle part avec ses 3 filles en zone libre, arrive en 1941 à Avignon et devient en cours d'année responsable du mouvement "Combat". Arrêtée en 1943, elle est déportée à Ravensbrük, puis libérée en juillet 1945. Ses filles ont poursuivi leurs actions dans la résistance pendant tout ce temps.

Blanche Gaillard (1899 - 1944) : elle a apporté son secours aux résistants de Maquis Ventoux qu'elle hébergeait dans sa ferme. Elle fut fusillée devant ses enfants en 1944.

Vera Centkowska (1916 - 2001) : 1ère danseuse à l'Opéra d'Avignon et chorégraphe, collaboration avec Jean Vilar lors du Xème festival d'Avignon (le Mariage de Figaro). Enfant, je l'ai eu comme professeur : j'ai le souvenir d'une femme très, très sévère, au point que j'ai arrêté, mais j'ai eu plaisir à la retrouver dans ce livre, mes recherches récentes sur elle n'avait rien donné.

La Vénus aux hirondelles  (XIXème) : c'est la statue que se trouve actuellement au rocher des Doms, mais à l'origine, en 1894, elle se trouvait place Carnot. Elle fut déplacée pour calmer le tollé qu'avaient soulevé les milieux conservateurs et catholiques de l'époque.

Marie Wortley-Montagu (1689 - 1762) : elle fut l'étrange locataire pendant 4 ans d'un des moulins qui existaient sur le Rocher des Doms, afin d'en faire son cabinet de travail où elle poursuivait des études à la fois littéraires et scientifiques.

Tant et tant d'autres, on passe des heures à feuilleter cet ouvrage et s'arrêter sur l'un ou l'autre de ces portraits suivant sa sensibilité.

C'est le Club Azertyuiop d'Avignon qui est à l'origine de ce travail de mémoire formidable. Une première édition était parue en 2002. Celle-ci, sortie en novembre 2012, est remise à jour et enrichie de portraits supplémentaires.

---

Auteurs : Ouvrage collectif placé sous la direction de Sylvestre Clap, directeur des Archives de la ville d'Avignon, Conservateur du Palais du Roure.

Titre : Portraits de Femmes en Vaucluse

Où trouver cet ouvrage ? Liste des librairies et dépositaires