Aurais-je été résistant ou bourreau

Quel aurait été notre comportement dans une situation aussi violente que la seconde guerre mondiale ? Question contre laquelle on bute, s'essaye à des réponses. Pierre Bayard s'y plonge et s'intéresse à ce qui a fait de certains hommes ou femmes, des résistants. Comment sont-ils passés de l'état passif à celui d'actif dans un contexte aussi dangereux ? Comment de simples soldats allemands dans le régime nazi, ont refusé des actes de barbarie alors que d'autres n'ont pas hésité longtemps ?

A partir d'expériences réalisées (la plus connue, celle de Milgram qui teste la soumission à l'autorité), de cas précis de résistance, d'autres cas historiques extrêmes comme à Sarajevo, au Rwanda, au Cambodge..., et de sa propre projection dans les années de collaboration en France qu'il essaie d'analyser au plus juste, Pierre Bayard donne des pistes complémentaires pour comprendre ce qui déclenche le passage à l'acte dans tous les choix possibles, les bifurcations qui s'ouvrent à nous.

"Comme on le verra, ce seuil n'est pas nécessairement quantitatif - même si la répétition de scènes insupportables peut jouer un rôle -, il est bien plutôt qualitatif, c'est-à-dire que le sujet se retrouve, pour telle ou telle raison, et alors même qu'il ne défend pas ses intérêts objectifs en s'engageant, dans la situation de ne pas pouvoir faire autrement."

L'indignation n'est donc pas suffisante, d'autres facteurs entrent en jeu pour agir. Pierre Bayard, écrivain et psychanalyste, n'apporte pas de réponse généraliste bien sûr, mais des pistes qui ne cessent de nous enrichir.

Auteur : Pierre Bayard - Titre Aurais-je été résistant ou bourreau ? - Editions de Minuit