13 avril 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - Les mots de minuit

Pour finir la lecture des "Carnets de notes 2001 - 2010" de Pierre Bergounioux en beauté, écouter l'émission "Des mots de minuit" de Philippe Lefait qui lui consacre sa première partie. Discution et lecture, une petite demie-heure du grand plaisir, rare, d'entendre les mots de Bergounioux. A revoir ici : Des mots de minuit du jeudi 12 avril 2012 à 00h30              
Posté par lireaujardin à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 17

Lu 17.8.2009 [...] Je montre à Cathy, rue Malebranche, la petite boutique qui abritait, voilà quarante ans, la librairie "Ce que vous devez savoir" où je passais mes commandes de livres, de l'Ecole. Je me rappellerai toujours l'émoi dont j'étais envahi lorsque, du dehors, j'apercevais les piles de livres rangées derrière le comptoir et la plus haute, généralement, c'était la mienne. Au retour, incapable de me contenir, je les ouvrais tous à la fois. J'avais vingt ans. Je lisais pour tous ceux, avant moi, qui en avaient été empêchés,... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mars 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 16

Lu 28.7.2008 [...] Cathy prend le volant et je ne suis pas rassuré du tout. Nos maximes directrices sont aux antipodes l'une de l'autre. L'univers qui l'a engendrée était homogène, autonome, ancré dans la civilisation rurale traditionnelle, la longue durée braudélienne, doté d'une forte assise matérielle et d'une vigoureuse et farouche détermination que pondéraient des femmes enseignantes, Jeanne, Berthe, Octavie, chacune admirable, à sa façon. L'accord était parfait entre parents et enfants, la confiance entière, les valeurs... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 février 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 15

Ven 28.12.2007 [...] Je quitte la maison avec crainte d'être victime du malaise familier. Je surveille mes perceptions, mes pensées, m'assure qu'elles correspondent bien à ce qui existe par soi, est censé se passer. Pour ne pas m'exposer au froid, je patiente dans la salle d'attente. Il n'y a qu'un couple et moi, des Corréziens, soixante-dix ans, dont l'entretien exaspère. Rien qu'ils ne se croient tenus d'exprimer à haute et intelligible voix et tout ce qu'ils disent égal à rien. Exemples : "Le train sera là dans quatorze minutes et... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 février 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 14

Lun 27.8.2007 [...] Je quitte la maison vers trois heures, commence à noter les éléments de la préface pour l'ouvrage sur les écrivains limousins dans le RER, change à Saint-Michel et me retrouve, peu avant cinq heures, devant la porte B de la Maison de la radio. Accueilli, rituellement, par Didier Pinaud et Alain Veinstein. Je fais la facheuse découverte, qui est que les petites histoires du Carnet de notes ne valent que pour moi, qu'il n'y a pas lieu d'embêter le monde avec ça (j'avais la même impression, au printemps, mais pas au... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 février 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 13

Choc culturel, social, entre les collèges des banlieues, parfois des ZEP, où Pierre Bergounioux a enseigné pendant presque quarante ans, et l'ENSBA de Paris qui est allé le chercher pour enseigner la littérature à ses étudiants. Il aura hésité, beaucoup, avant de dire oui, de peur de perdre cette liberté qu'il avait en contre-partie de la peine qui était devenue sienne d'enseigner en collège, et le devoir qu'il se faisait de préparer ses cours au plus haut niveau face à un public demandeur, exigeant. Lu. 15. 1. 2007 Je découvre,... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 février 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 12

Je 20.4.2006 [...] La ville s'éveille. Je croise des collégiens, de lycéens, traverse le canal du Midi et prends un ticket pour Blagnac, à la gare routière. On attend le bus sous une vaste dalle de béton. Des SDF s'engouffrent dans les locaux sanitaires pour faire un brin de toilette. Je ne peux me résoudre à croire que pareille misère soit tolérée, que la puissance publique se désintéresse de cette détresse, de ce malheur qui frappe des centaines de milliers de gens. Oui, mais les forces de gauche ont perdu la bataille, voilà une... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 21:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
14 février 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 11

Me 3.8.2005 [...] Matin clair et frais. Je range les papiers. Cathy ne descend qu'à huit heures. Je songe au spectacle très charmant qu'elle m'offrait, le matin, à son insu, lorsqu'elle ouvrait les volets de sa chambre, à l'étage, aux Bordes, et que j'étais penché, depuis l'aurore, sur la table de soudure, devant la resserre à bois. Elle apparaissait dans l'encadrement de la fenêtre, m'apercevait, levait le bras contre lequel elle appuyait sa tête, dans un geste plein de tendresse et de grâce. Et j'étais là, sombre et laid, accroupi... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 février 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 10

Me 27.7.2005 [...] La N89 est à peu près vide. Il me semble rouler dans l'oubli bienheureux de l'âge, de la peine, de tout. Un reflet échappé de l'adolescence, des grandes espérances colore ma route, entre les bois, au pays vert. Je voudrais que le voyage n'ait pas de fin. Auteur : Pierre Bergounioux - Titre : Carnet de notes 2001 - 2010 - Editions Verdier
Posté par lireaujardin à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 9

Il est des moments étranges où l'univers de lecture et la réalité se fondent ou au contraire s'entrechoquent. Dans cette vague de grand froid qui s'est abattu sur nous (avec le mistral violent et glacial nous oscillons entre un ressenti de -15° à -17°, les grandes roues de la rues des Teinturiers sont prises dans de la glace épaisse, impensable en Provence), les pages dans lesquelles je plonge relatent la terrible canicule de 2003. Et lorsque Pierre Bergounioux évoque les 40° constants que nous avons vécus, l'amplitude thermique entre... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 09:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,