20 avril 2011

Correspondance - Gustave Flaubert

J'ai dans ma jeunesse démesurement aimé, aimé sans retour, profondément, silencieusement... Chacun de nous a dans le coeur une chambre royale ; je l'ai murée, mais elle n'est pas détruite. Gustave Flaubert à Louise Colet - Correspondance, IV, 351.   Ce sont les mots, magnifiques, qui ouvrent "Les déchirements" de Hubert Nyssen, livre qui s'annonce lui aussi, après quelques pages, superbe (et l'on sent cela parfois, en quelques pages seulement, sans détour, que ce qui va suivre le sera).  
Posté par lireaujardin à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :