10 août 2010

Sur la télévision

Il faut les mots précis pour dire les choses, les analyses poussées pour exprimer sa pensée : c’est le travail de Pierre Bourdieu. Un regard averti sur ce que l’on sens, que l’on sait ou que l’on devine. Comment la télévision met en danger la culture (art, littérature, science, philosophie) et la vie politique dans des pseudos débats ou informations. Dans cette étude, Bourdieu se met au niveau de tous - langage clair et explicite - afin que chacun soit à même de porter un regard critique sur le monde audiovisuel et par extension sur... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 août 2010

Trois guinées

Réflexions et analyse de la condition féminine, "Trois guinées" reste un essai incisif écrit en 1938 et qui mérite encore toute notre attention : Bourdieu ne s’y était pas trompé et le cite largement dès le préambule de son ouvrage "La domination masculine" paru en 1998.Virginia Wolf dépeint la condition féminine de son temps mêlée de flash-back édifiants sur l’époque victorienne. Comparer l’état de soumission où les hommes (en général) tenaient les femmes, aux dictatures d’un Hitler ou d’un Mussolini ne manquait... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 août 2010

Se risquer

"La vie ménage parfois, par quelque chance toujours imméritée, des rencontres qui sont des séismes intimes, et nous devons bien le savoir tant nous prenons de précautions pour les éviter. Ceux qui s’y risquent le font-ils par inadvertance ou par courage ?" François Gantheret, Petite route du Tholonet, Gallimard 2004, L’un et l’Autre, p.196.
Posté par lireaujardin à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 août 2010

Sentiers sous la neige

Pacifiste, humaniste, Mario Rigoni Stern ne raconte jamais la terrible guerre qu’il a vécu, mais, dans tous ses livres, il témoigne de ce que les hommes, lui et ceux qu’il a croisés pendant ces années terribles sur les fronts ou dans les lagers, ont souffert dans leurs corps et leurs âmes.Parallèlement, il décrit ce qui a le plus d’importance à ses yeux : les liens qui attachent les hommes à leur terre. En retrait des milieux littéraires, à plus de 80 ans, Rigoni Stern vit toujours dans le pays de son enfance et de ses ancêtres, les... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 août 2010

Correspondance à trois

C’est une rencontre épistolaire foudroyante, de quelques mois seulement, entre trois grands poètes, reconnus par leurs contemporains : épistolaire seulement puisque jamais cette rencontre à trois, tant désirée, n’aura lieu.Cela s’est passé en 1926, entre Rainer Maria Rilke soigné en Suisse, Marina Tsvétaïeva exilée en France et Boris Pasternak resté en Russie. Ils ont cherché la langue qui correspondait le mieux à leurs émotions : ils écrivirent en russe et en allemand, tentèrent le français. Entrave supplémentaire à leur situation... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 15:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
09 août 2010

La bête faramineuse

C’était le livre que je cherchais, celui qu’il me fallait pour apprécier Pierre Bergounioux comme je le pressentais, c’est-à-dire comme un auteur important, qui sera toujours présent sur mon chemin. Voilà quelques années que cet auteur m’attire, pourtant par deux fois, et malgré son écriture délicate, je n’ai pu entrer dans son univers. Je restais au seuil avec un sentiment de frustration. J’avais trouvé ses souvenirs d’enfant trop « garçon », non pas macho comme je l’ai éprouvé parfois avec Erri de Luca, mais évoquant des... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 août 2010

Le fleuve des âges

A nouveau, Pierre Bergounioux enchante. A nouveau, on est pris, fétu de paille, dans son écriture somptueuse et fertile. A nouveau, son livre accueille le passé, celui des hommes lointains ou proches, le prend puis le repousse, cherche le juste équilibre entre la mémoire et la vie présente. Ici l’eau coule et roule, s’apaise et s’immobilise, trace son chemin dans la pierre et apparaît telle une gigantesque bête chimérique, tapie dans le creux d’un vallon. Dans les yeux d’un enfant, la Dordogne prend ainsi forme et avec elle... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2010

Vivre dans le feu

Le "vivre-écrire" de Marina Tsvetaeva est à prendre au pied de la lettre. Rarement un auteur n’a autant mêlé sa vie à l’écriture. Par "vivre-écrire" il faut entendre fusion totale de la vie intime et quotidienne et de l’écriture, et non pas vivre pour écrire qui est une approche absolument différente. Ses nombreuses correspondances sont autant de proses littéraires où elle peut dévoiler sentiments profonds et hautes envolées d’âme avec la même force que des descriptions hyperréalistes d’un quotidien écrasant... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 août 2010

Lettres du grenier de Wilno

Ces douze lettres, retrouvées en 2001, sont d’une ampleur fulgurante. Marina se dévoile et se confie à cette inconnue (Natalia Hajdukiewicz, institutrice ayant une lointaine parenté avec elle) auprès de qui elle trouve affinité, répartie et compréhension. Ecrites juste avant son retour en Russie, les lettres du grenier de Wilno donnent aussi certaines clés de son suicide sept ans plus tard. Vivre et écrire sont intimement liés pour MarinaTsvetaeva, et la correspondance qu’elle a entretenue avec Natalia Hajdukiewicz complète, à... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 12:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
01 août 2010

J

J
Posté par lireaujardin à 01:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]