04 février 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 7

A Sarajevo, en 2003, pour le tournage de "Notre musique" de Jean-Luc Godard. Le cinéaste a demandé à Pierre Bergounioux de jouer son propre rôle sur une ou deux scènes de son film. Découverte de Sarajevo et du lieu de tournage de "Notre musique". Lu 14.4.2003 [...] Beaucoup de vitres brisées, remplacées par des tôles. Des impacts d'obus de mortier, sur la chaussée - ils appellent ça des "pattes d'ours" en raison de la forme - , ont été rebouchés avec un enduit rougeâtre. Sur un terre-plein, des tombes musulmanes et chrétiennes... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 février 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 6

Après une année de mise à disposition de l'éducation nationale, Pierre Bergounioux reprend en 2002 l'enseignement. Professeur de français, par vocation, il est maintenant épuisé, totalement découragé, usé par ce métier qu'il avait choisi, et qu'il doit exercer en zone sensible. Extraits : Ve 6.9.2002 [...] C'est que je retrouve l'univers que j'avais quitté en juin de l'an dernier mais doublement décalé, dans l'espace et le temps. Je suis à Massy et le corps enseignant a brutalement rajeuni. C'est que la médiocrité de... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 janvier 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 5

Dans la vie stricte et studieuse que s'est choisie Pierre Bergounioux, le voyage de six jours à Cuba avec la délégation française, pour des conférences et des rencontres littéraires, peut être déroutant, mais toujours prétexte à réflexion sur le monde, la vie. Sa. 9.2002 [...] Le ciel est dégagé et il fait déjà extrêmement chaud. Retour à la forteresse. C'est samedi. La presse est grande. Les allées sont engorgées. Toujours cette impression très forte de dépaysement, d'irréalité. Si étroite, réglée, maniaque est la vie que je mène... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 janvier 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 4

Au coeur des pages de ses carnets de notes, Bergounioux sème toujours quelques mots sur sa "princesse Mandchoue", sa femme Cathy, rencontrée à l'âge de quatorze ans, en évoque sans fin l'emerveillement jamais épuisé. Sa 13.10.2001 [...] Le train est bondé. Je lis mal, jusqu'à Montparnasse et suis à la maison à midi et demi, vingt-quatre heures après l'avoir quittée. Il fait chaud. Je rentre à pied, aperçois Cathy qui picorait du raisin sur la terrasse et qui, me voyant, lève doucement le bras et ce geste spontané, tendre, plein de... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 22:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
26 janvier 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 3

Une impression de plénitude, de tranquillité à la lecture, d'être en terrain connu, alors que l'univers de Bergounioux, dans les faits, n'est pas le même que le mien. Mais ces carnets de notes sont un vrai et rare bonheur de lecture. Dans ces deux extraits, Pierre Bergounioux trace avec justesse, en quelques mots, le temps qui passe entre parents et enfants (les "petits", qui sont maintenant de jeunes adultes) : Ma 24.7.2001 [...]Je corrige les épreuves des deux petits livres qui seront imprimés chez Verdier, "Un peu de bleu dans... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 17:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
25 janvier 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 2

 Me 4.7.2001 [...] Trois heures de train jusqu'à Francfort, à travers une campagne vallonnée, sous un beau ciel d'été à cumulus. Le convoi traverse une vaste zone urbaine avant de s'immobiliser dans l'Hauptbahnhof. Vite, je cours chercher la correspondance au quai 13. Il est quinze heures quarante. Je grimpe dans l'autre train. Les compartiments ne contiennent que cing sièges, judicieusement décalés. A quelques instants de l'arrivée, un doute affreux me vient. Je pense m'être trompé de train. C'est quai 5 que j'aurais dû... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 23:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 janvier 2012

Carnet de notes 2001 - 2010 - extrait 1

Lecture magnifique, puissante, qui roule et emporte. Tout comme les deux tomes précédents, le "Carnet de notes 2001 - 2010" est une mine d'or. Au cours de la lecture de ce dernier journal de Pierre Bergounioux, qui sera un fil rouge entre lesquels je glisserai d'autres ouvrages, je relève quelques extraits. -- Me 31.1.2001 [...] Je rentre peu avant une heure, déjeune avec Paul, lis "Le singe, l'Afrique et l'homme" d'Y. Coppens avant d'ouvrir l"'Apologie pour l'histoire" de Marc Bloch. Cathy rentre à sept heures [...]. Une collègue... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 17:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
22 janvier 2012

Correspondance des routes croisées

« Correspondance des routes croisées » est un livre passionnant qui reprend les courriers échangés entre l'écrivain Nicolas Bouvier et le peintre Thierry Vernet etnre 1945 et 1964. 1600 pages qui nous dévoilent leur amitié sans faille, de l'adolescence (ils ont 16 et 18 ans au début de ce livre) jusqu'au dernier jour. Arrivée au tiers du livre, je fais une pause pour en parler un peu.   Nous sommes ici dans la partie centrale de ce livre, intitulée « Est-ce toi ou moi qui suis loin ? » C'est la fin du... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 janvier 2012

"[...] ou pas" de Pierre-Johan Suc et Magali Pobel - Les hivernales

Un spectacle hétéroclite, un shaker géant dans lequel se bousculent et s'entrechoquent théâtre, danse, musique et art contemporain avec une énergie féroce. "[...] ou pas" n'est pourtant en rien un foutoir... ... ici la suite de mon article écrit pour LES TROIS COUPS   [...] ou pas de la Compagnie Androphyne Auteurs : Pierre-Johan Suc et Magali Pobel Théâtre CDC Les Hivernales Avignon - le 16 janvier 2012 photo : Marie Tribouilloy
Posté par lireaujardin à 14:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 janvier 2012

[...] ou pas - Les Hivernales Avignon 2012

Présenté en pré-ouverture du festival de danse contemporaine des Hivernales 2012, un ovni du nom de "[...] ou pas" a bousculé gentiment et positivement le public avignonnais. Mélange réussi de danse, de théâtre, de musique et d'art contemporain avec projection de vidéos, le spectacle de la jeune Compagnie Androphyne était jubilatoire, fou, et donnait une pêche d'enfer. Tellement captivant que je n'ai pris que quelques photos en tout début de spectacle (comme ils nous ont bluffé avec ces faux-spectateurs-expérimentaux sur scène !) et... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 08:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,