21 août 2010

L'amour de moi

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } A:link { so-language: zxx } --> La lecture de tankas (que je ne connaissais pas avant cet ouvrage), comme celle de haïkus, réclame lenteur, pauses fréquentes et disponibilité. Sans cela il y a risque de passer à côté d’émotions, d’images fortes, de sensations délicates que l’on retrouve ici à chaque ligne et qui, paradoxalement, peuvent s’annuler : ne pas avoir de "pauses" écrites, c’est-à-dire de moments moins forts dans la lecture, demande... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,