09 mars 2012

As It fades / Waterbloom de Kuik Swee Boon

Clôture du Festival de danse "Les Hivernales" avec deux ballets de Kuik Swee Boon, et dernier article écrit pour les Trois Coups dans ce cadre : Beaucoup plus intéressante la deuxième partie. Présenté pour la première fois en France, "As It Fades" est un ballet d'une belle sensibilité, original, où l'on perçoit la tradition asiatique sous la chorégraphie très contemporaine.Dans ce ballet visuellement agréable, et techniquement performant, les danseurs de T.H.E. Dance Company sont époustouflants d'énergie et de... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 08:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

07 mars 2012

"50 minutes" de Pascal Rambert - Les Hivernales 2012

La suite de ma sélection pour Les Hivernales vu dans le cadre des Trois Coups : "Après le bouleversant «Clôture de l'amour» joué la saison dernière au Festival d'Avignon, Pascal Rambert revient dans la cité des Papes avec une performance créée spécialement pour Les Hivernales. Agréable mais moins convaincant, « 50 minutes » a laissé une partie du public perplexe."  ...lire la suite
Posté par lireaujardin à 01:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
03 mars 2012

Harakiri de Didier Théron - Les Hivernales 2012

Belle qualité que cette saison des Hivernales que confirme le "Harakiri" de Didier Théron vu jeudi soir. Un extrait de mon article paru aujourd'hui dans Les Trois Coups. "Harakiri" est un ballet hypnotique, coordonné, comme si tous les danseurs ne formaient plus qu'un seul être, réagissant tous ensemble de façon instantanée. Didier Théron réussi à merveille cette chorégraphie stylisée, belle et angoissante, où notre condition humaine se reflète comme dans un miroir... ...Visuellement, on pense à ces majestueux ballets aériens... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 17:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
29 février 2012

Encor de Catherine Diverrès - Les Hivernales 2012

Dans le cadre des Hivernales d'Avignon, vu "Encor" de Catherine Diverrès lundi soir au Théâtre Benoît XII. Extrait de mon texte paru dans Les Trois Coups : Rien n'est lisse dans « Encor », le spectateur est sans repos. Les gestes des danseurs peuvent être d’une extrême lenteur dans un long silence sans aucune musique, ou au contraire saccadés, crispés, rythmés par des notes furieuses et révèlent alors un stress, un mal-vivre palpables. Dans tous les cas, on n'est pas indifférent, c'est impossible. Et si le but était là, il... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 21:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
28 février 2012

La vérité 25X par seconde - Les Hivernales 2012

Très beau ballet samedi à l'Opéra pour l'ouverture des Hivernales. Un extrait de ma chronique dans Les Trois Coups : Tout d'abord, et on ne peut y échapper, le titre est une allusion directe à une réplique du film Le petit soldat de Jean-Luc Godard : « La photographie c’est la vérité. Et le cinéma c’est vingt-quatre fois la vérité par seconde ». Dans son spectacle, Frédéric Flamand utilise trois caméras de vidéo-surveillance qui balaient sous des angles différents certaines scènes et .... lire la suite ... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 00:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
25 février 2012

Les Hivernales - Avignon 2012

Ouverture aujourd'hui des Hivernales 2012, et ce sera la 34ème édition qui se déroulera du 25 février au 3 mars. J'avais déjà aimé [...] ou pas de la Compagnie Androphyne pour la présentation des Hivernales. Le choix ensuite est difficile dans le programme très riche qui est proposé. Je raterai certainement de très bons spectacles, mais j'irai voir ceux là, qui me tentent vraiment : La vérité 25X par seconde - Ballet national de Marseille (Flamand - Ai Weiwei) Encor - Catherine Diverrès 50 minutes - Pascal Rambert Harakiri -... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 14:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

19 janvier 2012

"[...] ou pas" de Pierre-Johan Suc et Magali Pobel - Les hivernales

Un spectacle hétéroclite, un shaker géant dans lequel se bousculent et s'entrechoquent théâtre, danse, musique et art contemporain avec une énergie féroce. "[...] ou pas" n'est pourtant en rien un foutoir... ... ici la suite de mon article écrit pour LES TROIS COUPS   [...] ou pas de la Compagnie Androphyne Auteurs : Pierre-Johan Suc et Magali Pobel Théâtre CDC Les Hivernales Avignon - le 16 janvier 2012 photo : Marie Tribouilloy
Posté par lireaujardin à 14:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 janvier 2012

[...] ou pas - Les Hivernales Avignon 2012

Présenté en pré-ouverture du festival de danse contemporaine des Hivernales 2012, un ovni du nom de "[...] ou pas" a bousculé gentiment et positivement le public avignonnais. Mélange réussi de danse, de théâtre, de musique et d'art contemporain avec projection de vidéos, le spectacle de la jeune Compagnie Androphyne était jubilatoire, fou, et donnait une pêche d'enfer. Tellement captivant que je n'ai pris que quelques photos en tout début de spectacle (comme ils nous ont bluffé avec ces faux-spectateurs-expérimentaux sur scène !) et... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 08:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 novembre 2011

Jazz and swing mélodies - Opéra d'Avignon

Ça swinguait excellemment hier soir à l'Opéra Théâtre d'Avignon avec "Jazz and swing mélodies" : Mariannick St Céranqui et Thierry Camacho interprétaient de grands standards du Jazz, accompagnés par trois remarquables musiciens, Loîc Fauche au piano, Pierre Fayolle à la contrebasse et Philippe Rousselet à la batterie. Ensemble, ils reprennent Summertime, Road 66, L.O.V.E., Take the "A" train... et hier soir on pouvait entendre s'envoler les notes et les mélodies de Duke Ellington ou de Gershwin, de Cole Porter ou d'Ella Fitzgerald,... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 16:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
13 juillet 2011

Enfant de Boris Charmatz - Festival Avignon 2011

C'était hier soir, la dernière, et le ciel a retenu ses eaux qui se déversent abondamment aujourd'hui, pour laisser les danseurs et les enfants évoluer dans la Cour d'Honneur, et c'était de toute beauté ! La nuit est passée, et les émotions ce matin dès le réveil remontent et s'amplifient. Ce que donne un bon spectacle, ce retour, ces réminiscences, la réflexion, le plaisir de l'après.La scène commence par le travail de cette grue qui lentement, comme une mante religieuse, tire à elle les corps inertes des danseurs, les soulève, les... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 10:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,