02 mars 2011

Les détectives sauvages

Livre fleuve, magistral, qui charrie dans ses eaux de jeunes poètes latino-américains des années 70, leurs rêves, leurs espoirs, leur volonté de vivre l'instant présent. Inspiré par sa propre vie, Roberto Bolano décrit cette jeunesse rimbaldienne avec fougue, nostalgie, désillusion. Autour des deux protagonistes, Ulises Lima et Arturo Belano (double de Roberto Bolano), une foultitude de personnages évoluent avec un point commun, la littérature, d'une façon plus ou moins directe. En fond, l'enquête, la recherche d'une poétesse sans... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 23:07 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

06 octobre 2010

Histoire de la nuit

L'histoire est belle, bouleversante, et mêle le quotidien d'un jeune homme qui se cherche, se découvre, essaie de s'affirmer, avec l'Histoire sur fond de dictature Argentine finissante. Le rapport mère/fils, au début du livre, est impressionnant de silence, de non-dits, les sentiments sont à fleur de peau, on découvre Buenos Aires au quotidien, l'amour passion de deux garçons. Tout est délicatesse dans ce livre, l'écriture fluide et les personnages attachants. Ce qui est tout à fait dommage, c'est que ce livre ne soit reconnu... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 10:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 septembre 2010

Une histoire de la lecture

Ce livre est une mine d'or ! Alberto Manguel approche la lecture par toutes ces facettes, rien ne lui échappe, et il le fait d'une manière sublime et avec une grande sensibilité. Il y recense et analyse tout ce que l'on voudrait savoir et dont on n'aurait même pas imaginé la question. Au fil des siècles, dans le monde entier, tout ce qui a attrait à la lecture se retrouve dans ce livre. Erudition impressionnante d'Alberto Manguel, sept ans de travail passionné consacré à cet essai, et le résultat pour nous : une merveille, qui se... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 21:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 septembre 2010

Pablo Neruda - Lamentation lente

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->Dans la nuit du cœur la lente goutte de ton nom glisse et tombe et brise et déploie en silence son eau. Légère sa blessure exige quelque chose et sa déférence courte et infinie, comme le pas d’un être qui s’égare soudain entendu. Soudain, soudain perçu et dans le cœur répandu avec l’insistance triste et le déploiement d’un rêve froid d’automne. La roue épaisse de la terre fait rouler sa jante humide d’oubli coupant le temps en... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
30 août 2010

Le vieux qui lisait des romans d'amour

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> L’histoire est jolie, intelligemment racontée, flirte un peu avec un aspect “fleur bleue” mais ça passe très bien (c'est un conte, il faut entrer dans le jeu). Un franc plaidoyer pour la forêt amazonienne en particulier, pour la nature en général. J'ai aimé le rapport d’Antonio José Bolivar avec les livres - ses romans d'amour - et sa difficulté à imaginer des contrées lointaines dont il n’a jamais entendu parler : quelques lignes succulentes à... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 août 2010

Pablo Neruda

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->"Je touche la haine comme une poitrine diurne, moi sans arrêt, de vêtement en vêtement j’arrive de loin endormi. Je ne suis, ne sers, ne connais personne, je n’ai pas d’armes de mer ni de bois, je ne vis pas dans cette maison. De nuit et d’eau ma bouche est pleine. La lune persiste et décide de ce que je n’ai pas. Au milieu des vagues il y a ce que j’ai. Un rayon d’eau, un jour pour moi : un horizon ferré. Il n’y a pas de ressac,... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 août 2010

L'enfant qui devint fou d'amour

Deux nouvelles chiliennes sur le thème de l'amour impossible d'un enfant : l'un parce que l'objet de son amour est inaccessible et le mènera à une folie autodestructrice, l'autre parce que son physique ingrat l'éloigne et l'isole là où les autres adolescents se frottent et s'essayent. Des destins tragiques, prenants, contés avec cette fougue latino-américaine qui nous entraîne dans un tourbillon implacable. Titre : L'enfant qui devint fou d'amour | Auteur : Eduardo Barrios | Editeur : Gallimard | Thème : Littérature... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 août 2010

Pablo Neruda - Walking around

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->   "Il arrive que je me lasse d’être un homme. Il arrive que j’entre chez les tailleurs et dans les cinémas Fané, impénétrable, comme un cygne de feutre Naviguant sur une eau d’origine et de cendre. L’odeur des coiffeurs me fait pleurer à grands cris. Je ne veux qu’un repos de pierres ou de laine, Seulement ne pas voir d’établissements ni de jardins, Ni de marchandises, ni de lunettes, ni d’ascenseurs. Il m’arrive que je me... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,