24 novembre 2011

Instants de vie

Retrouver Virginia Woolf est toujours pour moi un plaisir immense. Son intelligence et sa façon d'analyser le monde autour d'elle me comblent. J'y retrouve la sensibilité exacerbée qui mènent à la compréhension de soi et des autres, une liberté d'expression rare, et plus rare encore à son époque dans le contexte de son enfance et de son adolescence figées dans un conformisme victorien écrasant. Cinq textes autobiographiques dans ce recueil paru pour la première fois en 1976 : le premier est un texte de jeunesse, écrit avant d'être... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 16:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

03 août 2011

84 Charing Cross Road

Certainement un des livres que j'ai le plus lu, offert, prêté... et je prend toujours autant de plaisir à ce court texte. Déjà chroniqué mais tant pis, je l'ai relu hier après-midi, et quelle joie il me donne encore, quel bonheur d'humanité, d'humour, d'impertinence et de belle littérature dans cette correspondance authentique entre une écrivain américaine et le personnel d'une librairie londonienne entre 1949 et 1969 ! Quelques débuts de lettres entre les deux principaux protagonistes, dans leurs styles si différents, juste pour le... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 19:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 août 2011

Correspondance 1923-1941 - Vita Sackville-West et Virginia Woolf

Je m'en faisait d'avance un plaisir, de ces rencontres dont on est sûr de ne pas être déçu. Deux ingrédients majeurs : la correspondance, une forme que je prise particulièrement, et Virginia Woolf dont les écrits me fascinent tant. 18 ans de correspondance entre ces deux femmes écrivains au caractère si différent, une passion amoureuse et une amitié qui durera jusqu'à la mort de Virginia Woolf. Les premières lettres décrivent leur rencontre, leur amour mutuel. En 1923, Vita affiche son goût des femmes et Virginia, quant à elle, passe... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 02:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
21 avril 2011

Comment vivent les morts

Les livres policiers ont toujours le même impact sur moi : dans le meilleur des cas, je passe un moment agréable sans plus. Celui-ci est bien écrit, et on ne lâche pas l'intrigue avec laquelle on fait route jusqu'au dénouement final, même si le personnage principal qui mène l'enquête me tape un peu sur les nerfs, trop donneur de leçon à mon goût et affublé d'une personnalité fatigante, mais les dernières pages sont belles, l'histoire terrible de cet amour fou et total. Auteur : Robin Cook - Titre : Comment vivent les morts :... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mars 2011

La pluie, avant qu'elle tombe

Rien lu encore de Jonathan Coe, et si j'ai bien compris, la férocité et la satire sont monnaie courante dans ses livres, celui-ci est donc une exception. "La pluie, avant qu'elle tombe" est de facture plutôt classique dans l'écriture, grave dans le sujet principal (la reproduction des rapports catastrophiques mère-fille sur trois générations), et original par sa construction (l'histoire de ces trois générations de femmes que l'on "voit" au travers des mots enregistrés sur des bandes magnétiques et qui décrivent 20 photos). Beau... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 00:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 janvier 2011

Le journal secret d'Amy Wingate

"Autrement", un éditeur que j'apprécie beaucoup, chez qui on fait de belles trouvailles. C'est par cette maison d'édition que j'avais découvert Laurie Colwin (ah "Franck et Billy" ou "Drôles d'oiseaux" !).  Là, il s'agit de Willa Marsh, auteure loin d'être inconnue mais que je n'avais pas abordée, et de son dernier ouvrage, "Le journal secret d'Amy Wingate". Amy Wingate, ancienne institutrice cinquantenaire cinglante mais lucide, craint de devenir aigrie, en parle à son médecin, qui lui... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 10:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

28 décembre 2010

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

C'est gentillet et assez prévisible dans l'ensemble. Ca se lit facilement et c'est plutôt positif. A part ça, pas grand chose à en dire. Ce n'est certainement pas un grand livre, mais si ça peut amener des gens à la littérature alors je suis pour. C'est tout de même bien en dessous de "84, Charing Cross Road" d'Helene Hanff dont il s'inspire largement. A choisir, prenez le second, les yeux fermés. Titre : Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates - Auteurs : Mary Ann Shaffer & Annie Barrows - Editions... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 septembre 2010

Jeu de société

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> septembre 2010 : je me suis réconciliée depuis avec David Lodge... sourire... à petites doses tout de même, mais j'avais apprécié en 2008  "Un tout petit monde" et en 2009 "Thérapie". Je me laisserai bien tenté cette année par "La vie en sourdine" : lire un Lodge par an semble être ma bonne moyenne. Mais là, en 2003, j'étais un poil énervée : -----40 pages à peine, et je m’ennuie. Non pas de l’attente d’un mieux,... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 août 2010

Les derniers jours d'Emmanuel Kant

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Livre fiction, craquant d’ironie ce qui n’enlève en rien la tendresse, sur les dernières années de la vie de Kant et sur son agonie. Avec comme point de départ sa grande admiration pour Kant qu’il considérait comme un summum d’intelligence, Thomas de Quincey traite ici de la déchéance physique et intellectuelle qui s’ensuit, inexorablement, avec la vieillesse. Et c’est la vie quotidienne, où se mêlent histoire et fiction, du... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 00:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 août 2010

Délire d'amour

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->Le début du livre m’a interloqué et a éveillé ma curiosité, comment faire autrement devant l’étrangeté et la stupeur de la longue scène de la montgolfière. Puis je me suis lassée de ces bizarreries auxquelles je n’arrivais pas à accrocher, peu à peu je n’y croyais plus… et le livre m’est tombé des mains. J’ai décidément du mal avec la littérature anglaise, que je connais peu en fait. Je ne dois pas l’aborder par le bon bout : je mets de... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 22:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :