16 mai 2011

Chronique japonaise... & Avignon

Ca me trottait dans la tête depuis quelque temps, noter au fil de mes lectures les passages où Avignon est citée, cela ne donnera peut-être rien, ou alors mille facettes de cette ville vue au travers de mille yeux d'écrivains, ne sait pas encore, on verra. J'y avais pensé lorsque j'ai été étonnée de lire le nom d'Avignon dans "Les detectives sauvages" de Roberto Bolano, pas noté, perdu la page. Ici donc, un extrait de Chronique Japonaise (p.228) : En France, les guides préposés aux monuments historiques vont parfois jusqu'à retirer... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 23:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mai 2011

Chronique japonaise

Avec le même regard, curieux, sensible, que dans "L'usage du monde", Nicolas Bouvier nous offre avec "Chronique japonaise" sa connaissance et ses impressions du Japon, pays qu'il a aimé au point d'y retourner vivre avec femme et enfants. On ne connait bien un peuple, un pays aussi particulier, qu'en remontant à la source, et Bouvier décrit, à sa sauce savoureuse d'humour et de recul, l'histoire du Japon, de sa création, des kami, de ses influences chinoises assimilées, digérées, adaptées et reniées pour créer sa propre mythologie.... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 15:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2011

Haïku - Niji Fuyuno

Ah, fleur blanche de prunier !on s'évanouitdans la bibliothèque. Niji Fuyuno Les haïkus de Niji Fuyuno me touchent beaucoup, et celui-ci, particulièrement, me ravit chaque fois que je l'évoque. En fouillant un peu sur le net, on apprend que cette poétesse contemporaine japonaise (1943-2002) a d'abord été attirée par la peinture avant de se consacrer au haïku et au tanka, qu'elle est née à Osaka, qu'elle a vécu longtemps à Tokyo, et qu'une de ses grandes sources d’inspiration a été La Poétique de  l’espace, de Gaston Bachelard,... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 08:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
02 février 2011

Sommeil

Edition luxueuse pour "Sommeil" de Haruki Murakami, une nouvelle illustrée par Kat Menschik (inconnue pour moi). Dix-sept nuits d'insomnie totale dans la vie d'une femme, sans fatigue, sans contrecoup, comme la naissance d'une deuxième vie nocturne que la narratrice passe à lire et relire le roman russe "Anna Karénine". C'est le roman qu'elle lisait lorsqu'elle était étudiante, c'est celui de la liberté et de l'indépendance d'une autre femme, c'est sa façon d'échapper à son quotidien de femme et de mère au... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 10:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
26 septembre 2010

Je suis écrivain

Je n'ai pas encore lu "Trois jours chez ma mère", mais j'ai découvert François Weyergans avec "Je suis écrivain", et cette lecture a été divine. Un voyage au Japon, dans les rues de Tokyo, où le personnage principal, écrivain, se perd, hésite encore puis s'enfonce dans le coeur de la ville, remettant sans cesse le travail pour lequel il s'est rendu dans l'ile du soleil levant : écrire la biographie du grand connetable Toyotomi Hideyoshi. Cette découverte de Tokyo au fil des rues, des rencontres, des femmes... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 septembre 2010

Les belles endormies

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Retrouver la magie d’une première fois est chose plutôt rare. "Les belles endormies" m’a pourtant replongé avec émotion dans le monde étrange où est entré le vieil Eguchi : passer une nuit, couché auprès de très jeunes femmes endormies artificiellement à cet effet. Entre rêve et réalité, un monde étrange s'ouvre où Eguchi se souvient, essaie de faire revivre des sensations, s'émeut... J’avais oublié la fin, il est vrai, ça aide ces petites... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 septembre 2010

Pays de neige

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> septembre 2010 : Yasunari Kawabata a toujours une place primordiale dans mon panthéon personnel, et "Pays de neige", que j'ai découvert en 2003, puis relu plusieurs fois depuis, est un de mes livres préférés. Les sentiments humains y sont décrits avec tant de subtilité. Tout ce déroule dans un petit village suspendu à une montagne enneigée : un homme, deux femmes, des regards, des double-sens, des non-dits... ----- Et me voici contaminée par... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 septembre 2010

Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> <!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> D’excellentes critiques sur ce livre que l’on m'a prêté, mon avis sera un petit peu plus mitigé. Si certains passages sont beaux et forts, notamment l’enfance de Hajime et de Shimamoto-San et leurs retrouvailles à la fin du livre, je me suis un peu ennuyée dans la description de la montée sociale de Hajime avec ses clubs de jazz, ses voitures qu’il possède ou qu’il ... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 22:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
08 septembre 2010

L'annulaire

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> En fermant ce livre, j’ai regardé, à mes pieds, mes escarpins noirs d’une façon différente, un peu inquiète. Si les chaussures féminines sont la base d’un fétichisme classique, la façon dont Yoko Ogawa le traite est tout à fait surprenante. "L’annulaire" est un récit étrange où le fétichisme se retrouve à plusieurs niveaux. M. Deshimaru dirige un laboratoire de spécimen où les clients viennent, une fois pour toute, déposer leurs souvenirs... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 septembre 2010

Le chat et moi

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Quelques poèmes, beaucoup de haïkus, sous regroupés sous le thème et titre "Le chat et moi". Avant d’ouvrir et d’en lire une seule ligne (mais attendez, le contenu est superbe aussi…) on est immanquablement séduit par le livre-objet : dessin épuré de la couverture (un chat endormi saisi en deux coups de pinceau à l’encre de chine tel un idéogramme). Mais l’originalité tient surtout dans l’assemblage : la couverture (beau cartonné à rabat)... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,