05 octobre 2011

Le croquant indiscret

Irrésistible Henri Calet, une fois encore sa douceur et son humour percutant me touchent fortement. Quelle légèreté sur des sujets graves et quel regard étonnant sur la société. Henri Calet est un homme tout à fait à part, écrivain et journaliste il ne rejoint aucun courant littéraire, un véritable électron libre. Son extrême sensibilité et sa nonchalance donne un éclairage très particulier sur ses contemporains. Après avoir décrit longuement le Paris populaire où il est né, ou il a vécu, le voici parti dans une sorte d'excursion... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 00:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

14 septembre 2011

Un léger passage à vide

Confession d'un auteur-chroniqueur-branché, Nicolas Rey, sur sa vie cocaïnée, alcoolisée, médicalisée, et les conséquences prévisibles sur ses relations privées. Des années à jouer avec la mort, à détruire sa famille, jusqu'au jour où vient le déclic, sous les traits de son fils qui atteint les 4 ans. Cure de désintoxication pendant de longs mois, et retour peu à peu à la surface. C'est écrit agréablement, sous forme de saynetes de sa vie avec Marion, au travail, avec la naissance de son fils, puis la séparation... Les scènes à la... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 août 2011

Le fils

"Je veux te dire qu'on peut vivre avec ça". C'est le message qu'à reçu Michel Rostain d'un ami proche à la mort de son fils, et c'est ce message qu'il nous offre en retour, comme un hymne à la vie, malgré "ça", malgré tout. C'est le fils disparu qui parle, qui décrit avec finesse et humour, l'indescriptible chaos que son absence brutale laisse. Et avec un sujet pareil, on est a priori méfiant : je refuse le pathos, la facilité à émouvoir avec la mort d'un enfant. Mais avec "Le fils", surprise magistrale ! C'est d'amour qu'il est... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 08:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
13 novembre 2010

Enfances

Si ce regard sur l'enfance de Françoise Dolto éclaire fortement sur sa vocation précoce (dès 8 ans) de "médecin d'éducation", ce témoignage recueilli, par sa fille Catherine, nous offre aussi un intéressant panoramique de la vie française dans une famille bourgeoise entre 1908 et 1932. Les "gens bien", l'autorité, l'arrivée de l'électricité, la première guerre mondiale, les "fiançailles", le problème des études pour les filles, les domestiques, toute cette vie étriquée et basée sur l'apparence sociale a... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 août 2010

Laissez-moi

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> août 2010 : magnifique, toujours... ------ Deuxième lecture, il me fallait une deuxième lecture immédiate de cet ouvrage pour dépasser l’impact émotionnel et pouvoir apprécier à sa juste valeur toute la finesse et la richesse des analyses de Marcelle Sauvageot sur ses sentiments. Tout ce que j’ai ressenti dans la première lecture, je l’ai retrouvé, disséqué, apprécié dans la seconde. J’ai la conscience d’avoir entre les mains un livre rare, un livre... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 août 2010

Au pays de dieu

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } A:link { so-language: zxx } --> août 2010 : récit en forme de road movie de la "ceinture de la bible" dans l'amérique profonde du sud, toujours d'actualité, hélas ! ----- Pas de révélation, pas de scoop, mais, d’une ville à l'autre, d'une bourgade à un village, on découvre la puissance des églises fondamentalistes dans le sud profond des Etats-Unis (“la ceinture de la bible”), dans la vie quotidienne de bons nombres de citoyens américains. ... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 00:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 août 2010

A la rencontre des disparus

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } A:link { so-language: zxx } --> août 2010 : je garde un souvenir indélébile de ce livre magnifique ! ----- Sartre, Cioran, Jankélévitch (plus quelques autres et pas des moindres) comme vous ne les avez jamais vus. Avec Mathurin Maurgalonne (pseudo facilement décryptable bien qu'en ce qui me concerne la véritable identité du narrateur ne m'a guère éclairée) vous plongez dans une intimité chaleureuse ou grimaçante de ces écrivains ou philosophes.Récit... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 août 2010

Elles

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } A:link { so-language: zxx } --> J’ai un véritable faible pour JB Pontalis, j’ouvre toujours ses livres avec quiétude : je sais que ses mots me toucheront, avec simplicité, humanité, évidence. J’avance en terrain connu tout en découvrant de nouveaux univers, de nouvelles sensations, ou plutôt en les approfondissant avec lui, avec son expérience personnelle et psychanalytique. Pontalis fait appel à toutes les femmes, qu’elles soient réelles ou ... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 août 2010

Si c'est un homme

aout 2010 :  en relisant ces notes, me reviennent les images, les émotions, puissantes, intactes... --- Je ne m’attendais pas à cela, je ne sais pas à quoi je m’attendais en fait. Je pensais pourtant être bien informé, avoir lu, vu des reportages, fait cette démarche, difficile, de regarder l’insoutenable. Bien sûr, chaque regard est différent, chaque témoignage est personnel dans l’horreur commune de cette période noire pour l’humanité. Mais le regard de Primo Lévi est différent, va plus loin, bien plus loin. Un témoignage... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 09:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
12 août 2010

Vies minuscules

août 2010 : Lorsque je prête des livres à mes amis, je ne peux m’empêcher d’y jeter un oeil encore, d’y relire un passage, pour partager davantage cet échange, surtout lorsque ma lecture en est ancienne, et parfois ne plus pouvoir en ressortir. C’est ce qu’il s’est produit avec ces “Vies minuscules” de Pierre Michon. Et je retrouve la même émotion, le même plaisir de la belle écriture, du style tendu, précis. Ces vies de “petites gens” sont si présentes, si vivantes, sous la plume de Michon. Ce sont des personnes ayant vécu dans... [Lire la suite]
Posté par lireaujardin à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :