D'avoir revu il y a quelques jours, et avec quel bonheur, "Delicatessen" de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro, m'est revenu le souvenir de cette pièce de théâtre co-écrite par mon frère et Marc Caro, que nous avions jouée au festival d'Avignon en juillet 1975.Scan_111600001

Internet a cela (entre autre) de magique : pouvoir sauvegarder la mémoire et la partager avec d'autres.

"Foutoir" donc, était le titre de cette pièce que nous avons joué deux ou trois semaines (j'étais une toute jeune adolescente). L'année suivante, mon frère et Marc ont renouvellé l'expérience, tous les deux cette fois-ci, avec "Un train peut en cracher un autre".

Scan_111600003De "Foutoir", j'ai gardé quelques photos abimées, un article de presse amusant, le souvenir de la bande son faite par des amis, perdu le script, et enfoui dans un grenier une ou deux affiches et tracts dessinés par Marc Caro (sur les photos, cheveux bouclés).

La pièce marchait bien, connue et alimentée par le bouche à oreille. J'ai fait une recherche sur le net, y ai trouvé une seule référence à son existence : un pdf de Artefact sorti en 2005, qui y fait allusion, dans un paragraphe où l'auteur classe les spectacles marquants qu'il a vu à l'époque, et nous nous trouvons avantageusement placés entre Lou Reed et Nico, ça aurait pu être pire... sourire...

Scan_111600002Marc, perdu de vue, mais si un jour le hasard te fait lire cet article, je t'embrasse en souvenir de ces très bons moments !

Scan_111600011 Scan_111600013Scan_111600008Pages_de_artefact___extraitScan_111600009